Posts Tagged ‘publicité mobile’

h1

Trendsletter n°4 : 10 mars 2008

mars 10, 2008

On prend d’autres actus et on recommence : vous découvrirez dans cette 4ème trendsletter comment créer un site mobile en 5 minutes (gratuitement !), pourquoi le prix n’est pas le plus important dans la phase d’achat, à quoi ressemble l’affichage alternatif ou encore ce que sera l’humain 2.0, sorte de Robocop multimédia… Bonne lecture bien sûr 😉

  • WEB/

Un site mobile, gratuit, en moins de 5 minutes

C’est le slogan du site américain Mofuse.com, qui propose aux internautes et aux blogueurs de créer gratuitement leur site version mobile, en quelques clics. La solution repose simplement sur l’exploitation du flux RSS (fichier contenant toutes les dernières modifications sur un site) qui est transformé en langage wml pour être lu sur un téléphone mobile.
> Via Arnaud Meunier

  • MARKETING/

Critères d’achat : le prix n’est pas le plus important

Alors que le manque de pouvoir d’achat fait la Une des journaux, 60 % des Français considèrent pourtant que le prix n’est pas forcément leur premier critère d’achat. C’est ce qui ressort de l’étude récurrente “Les consommateurs face au prix” de TNS Worldpanel.
> Via Emarketing

L’homme idéal… selon les hommes (étude FHM – TNS SOFRES)

L’étude réalisée par TNS SOFRES pour FHM permet d’identifier les hommes qui constituent des modèles pour les hommes. Avec les justifications, bien entendu.
> Via TNS SOFRES

« Attache-moi », ou comment repenser la relation marque / consommateur

Il ne s’agit pas de sado-masochisme, mais d’une croyance de Éric de Rugy : les consommateurs sont prêts à se laisser attacher par les marques qu’ils aiment ! Dans son premier ouvrage, Il évoque les conditions qui permettront aux liens de se développer et grâce auxquelles les marques les plus avisées pourront maintenir un « premium » en prix dans des marchés très concurrentiels.
> Via In:fluencia

50% des consommateurs sont réceptifs à la publicité sur mobile

Les propriétaires d’un téléphone portable ne se contentent plus d’ouvrir les réclames reçues sur leur téléphone : ils y répondent.
> Via l’Atelier

  • CREATIVITE/

1o exemples d’affichage alternatif

Un mode de communication de plus en plus exploité ! Il s’agit de créer des connexions émotionnelles avec la cible pour développer un buzz, en utilisant des supports et des opérations originales, dans la rue et sur Internet. 10 affiches qui marquent les esprits.
> Via Fremox Blog

  • TECHNO & INNOVATION/

Réalité augmentée : une vidéo qui nous met dans la peau d’un consommateur 2.0

« Le concept de réalité augmentée vise donc à compléter notre perception du monde réel, en y ajoutant des éléments fictifs, non perceptibles naturellement. » Illustration effrayante (ou attrayante ?) grâce à la vidéo d’anticipation créée par l’agence Eye.
> Via Planning Strategique

L’Iphone ne sera pas compatible Flash à court terme

CNN relatait hier que Steve Job pense que la technologie flash d’Adobe n’est pas adaptée à l’iPhone. Jobs affirme que la version bureau pour flash est trop lente et la version pour portables ne fonctionne pas correctement.
> Via TechCrunch France

  • COMPTE-RENDU/

Philippe Breton : “La manipulation existe parce que l’on est prêt à être manipulé”

philippe bretonPhilippe Breton, auteur du best-seller La Parole manipulée, était à Lille vendredi, dans le cadre du week-end No Man’s Langues.

Prévenu à la dernière minute de son intervention sur les rapports entre langue et manipulation, j’ai réussi à obtenir une permission de 2 heures de la part de l’agence Sioux : ouf !

En bon concepteur-rédacteur que je suis 😉 , j’ai donc posé mes fesses au second rang, écouté et noté attentivement les positions intructives (quoique trop idéalistes et surannées à mon goût) de Philippe Breton sur l’argumentation et la séduction verbale.

Quelques phrases piochées ici et là, entre une présentation réchauffée de l’art de la rhétorique, un petit débat sur la frontière entre persuasion et manipulation et une discussion imagée sur les pubs controversées de Benetton (dommage qu’il n’ait pas pris l’exemple de Radio Nova) :

Il existe un vrai marché de l’opinion dans la société actuelle.

La manipulation n’est valable qu’à court terme, contrairement à l’argumentation.

Argumenter n’est pas démontrer. Argumenter est plus américain que français, les français étant considérés outre-atlantique comme des adeptes de la démonstration.

Il y a une antinomie entre la spontanéité et l’argumentation. Tout est dans la préparation.

Et la plus intéressante à mon goût, qui aurait d’ailleurs mérité d’être approfondie :

Personne n’est entier. Il y a une responsabilité qui oblige à refouler une partie de soi. Et la manipulation existe justement parce que l’on est prêt à être manipulé, à laisser cette partie subconsciente s’exprimer. La manipulation touche à l’irrationnel et le rend omniprésent.

Après lui avoir soufflé le titre du film d’Al Gore (hum…), au milieu d’une salle prise d’aphasie, et fait fi de son auto-promo manipulatoire et bien dosée (sic), je me suis permis de quémander une dédicace et de lui poser une petite question au sujet du storytelling.

dedicace philippe breton

Réponse du chercheur : “Contrairement à ce que prétends l’auteur du dernier livre sorti à ce sujet, le storytelling existe depuis bien longtemps.” Ok… On voyait que Philippe Breton cherchait plus à nous glisser son nouvel essai, auto-proclamé “dans la pure tradition aristotélicienne”, qu’à discuter avec un jeune pubard de 25 ans.A moins que mon sens de l’exorde (ou accroche si vous voulez) ne soit pas assez affûté 😦

Bref, le discours de Philippe Breton visait principalement à démonter les préceptes de la PNL (Programmation Neuro-Linguistique) et des gourous des techniques de persuasion manipulatoire, en asseyant la supériorité éthique de l’argumentation. Un point de vue complètement à contre-courant du mien, ce qui n’est pas une vraie surprise.

Je vous invite quand même à lire La Parole manipulée, un excellent essai qui vous ouvrira les yeux sur les différentes méthodes de manipulation en communication écrite et verbale. Pour ce qui est de son intervention, je ne retiendrai qu’une leçon : “Trop de gens parlent pour convaincre sans avoir capté l’attention.”

Autrement dit, peaufinez d’abord votre art de l’accroche avant de rédiger la body !

> Un article plutôt virulent (mais ça se défend) sur Philippe Breton sur Uzine.net